Guide à l’usage des eurosceptiques

Interview de Jean Quatremer, point de vue critique sur l’Europe

Chers ami-e-s, je vous recommande chaleureusement d’écouter ce point de vue critique sur Bruxelles de Jean Quatremer, correspondant du quotidien Libération à Bruxelles depuis 25 ans, exprimé dans la matinale de France Inter du 30 mars.

Écoutez l’émission ici ou bien cliquez sur le lien ci-dessous pur accéder au site de France Inter:

https://www.franceinter.fr/emissions/l-invite-de-8h20/l-invite-de-8h20-30-mars-2017

N’hésitez pas à laisser vos commentaires

 

Les Salauds de l’Europe

Et lisez le livre de Jean Quatremer : « Les salauds de l’Europe, guide à l’usage des eurosceptiques » : peut-on encore être européen ? » qui vient de sortir, publié aux Editions Calmann-Levy

 

Ce livre fait écho à celui de Hubert Védrine : « Sauver l’Europe », paru en 2016 chez Liana Levi, dont la thèse centrale est que l’Union européenne (UE)  a perdu le contact avec les peuples, et qu’elle ne peut plus continuer sans eux.

Le chapitre 0 – intitulé « L’Europe cet astre mort » – du livre de Jean Quatremer descend en flèche tout ce qu’a pu faire et ne pas faire la CEE puis l’UE depuis le début jusqu’à aujourd’hui ; l’auteur bazarde à tous vents des éléments forts d’anti-européanisme et d’euro-scepticisme dont il dira par la suite que rien n’est totalement faux mais rien n’est totalement vrai non plus. Arrivée à la fin de la lecture de ce chapitre 0, j’avoue m’être sentie un peu déprimée.

Jean Quatremer fait ensuite la part des choses dans différents chapitres qui s’appellent par exemple : « l’Europe s’est faite dans le dos des peuples »; elle « méprise les peuples »; l’Europe, c’est l’UERSS »; « la Commission européenne est technocratique et hors sol »; « l’Europe se mêle de tout »; « l’Europe est ultra-libérale »; « l’Europe ne s’occupe des vrais problèmes »; ou « il faut une autre Europe »; pour conclure : « et si l’Europe n’avait pas vu le jour ? » Son style est vivant, imagé, émaillé d’exemples concrets; bref, attractif et facile à lire.

Précisons que la table des matières est bien faite et très détaillée. On a donc la possibilité de commencer à lire ce qui nous intéresse le plus, … avant de lire le reste, et d’en discuter avec d’autres !

N’hésitez pas à laisser vos commentaires

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*