Moissons de l’été (1) Le concert de Paris

Aleksandra Kursak et Roberto Alagna Le parisien

Le concert de Paris a eu lieu le 14 juillet au pied de la Tour Eiffel à Paris. Consacré à la musique classique. Composé de musiciens et d’artistes lyriques accompagnés par l’Orchestre national, le chœur et la maîtrise de Radio France. Animé par Stéphane Bern. 500 000 spectateurs assis par terre sur le Champ de Mars, plus de 3 millions de téléspectateurs. Les artistes sont d’origine variée, principalement européenne : Aleksandra Kursak soprano polonaise chante avec Roberto Alagna ténor franco-italien[1], Jacub Josef Orlinski contre-tenor polonais de 27 ans[2], René Pape bassiste allemand né à Dresde[3] sont présents. Je n’ai pas été au Champ de Mars, l’ai simplement regardé la télévision, entendu et vu jouer des œuvres magnifiques et émotionnelles. J’en cite quelques unes qui m’ont particulièrement émue : Hector Berlioz La Damnation de Faust « Marche Hongroise » – Charles Gounod Roméo et Juliette « Je veux vivre » – Georges Bizet Carmen Ouverture et « Séguedille » – Giuseppe Verdi Nabuco « Va pensiero » – Aram Khachaturian Gayaneh « Danse du Sabre » – Joaquin Rodrigo Concerto d’Aranjuez – Johannes Brahms Danse Hongroise n°5 – Charles Aznavour La Mama (considéré comme un classique !) – Piotr Ilyitch Tchaikovski Concerto n°1 pour piano et orchestre 3ème mouvement – Jacques Offenbach La Gaîté Parisienne Ouverture et Vivo – Anton Dvorak Rusalka « Ode à la lune » – Franz Lehar La Veuve joyeuse « Lippen schweigen » chantée par Aleksandra Kurzak/Roberto Alagna.  Plus les deux incontournables : Ludwig van Beethoven Symphonie n°9 « Ode à la joie » (devenu hymne européen) et Claude Rouget de Lisle/Hector Berlioz La Marseillaise.

Robert Alagna et Aleksandra Kursak chantent La Bohême de Puccini
Roberto Alagna et Aleksandra chantent L’heure exquise, fragment de La veuve joyeuse

Prochain épisode Frieder Burda http://moneurope.laurence-dandlau.com/wp-admin/post.php?post=1127&action=edit

[1]avec lequel elle est mariée et a un enfant

[2]Orlinski chante avec une magnifique voix de castrat ; il a été découvert par une vidéo sur France Musique où on le voit chanter en short, basket et chemise ouverte.Paragraphe

[3]Né à Dresde, René Pape a été élevé par sa grand-mère qui adorait la musique et l’y a orienté. Il vit à Berlin.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*